DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marathon de Boston : Djokhar Tsarnaev plaide non coupable


Etats-Unis

Marathon de Boston : Djokhar Tsarnaev plaide non coupable

Important dispositif de sécurité déployé à Boston autour du tribunal fédéral. A l’intérieur du bâtiment, Djokhar Tsarnaev qui comparaissait pour la première fois devant la justice, près de trois mois après le double-attentat du marathon de Boston.

Le jeune homme, musulman et d’origine tchétchène, a plaidé non coupable. Il s’est vu signifié les 30 chefs d’inculpation qui pèsent contre lui, 17 sont passibles de la peine de mort. L’audience n’a duré que quelques minutes, le procès à proprement parler, n’aura pas lieu avant plusieurs mois, mais de nombreux proches des victimes avaient tenu à y assister pour tenter d’obtenir des réponses.

“Tout le monde veut savoir pourquoi quelqu’un peut en arriver à faire cela : blesser tant d’innocents et changer leur vie à jamais. Beaucoup de personnes ont encore des séquelles, c’est une terrible tragédie”, explique cette femme.

Présents également, des défenseurs du jeune homme.

“Il a déjà été condamné par les médias et l’opinion publique.
Personne ne le voit comme un être humain, il est juste vu comme un terroriste qui a blessé des gens, ça ne va pas plus loin”, estime cette jeune femme.

Djokhar Tsarnaev est accusé d’avoir fait exploser des bombes artisanales placées dans des cocottes-minute lors du marathon de Boston le 15 avril dernier faisant 3 morts et 264 blessés.
Son frère aîné, auteur présumé de l’attentat lui aussi, avait été tué lors d’une fusillade avec la police.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En Grèce, la télévision publique reprend du service, en parallèle