DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'étrangleur de Boston et les tests ADN


Etats-Unis

L'étrangleur de Boston et les tests ADN

Aux Etats-Unis, des test ADN ont permis d‘établir un lien entre un suspect, Albert DeSalvo, surnommé l’Etrangleur de Boston, et sa dernière victime présumée, 50 ans environ après les faits. 11 meurtres de femmes avaient été commis entre 1962 et 1964 à Boston. DeSalvo, qui avait fait des aveux controversés, n’a “jamais été inculpé” pour ces crimes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Brésil : manifestations à l'appel des syndicats