DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Catastrophe ferroviaire France : la SNCF évoque un dysfonctionnement de l'aiguillage


France

Catastrophe ferroviaire France : la SNCF évoque un dysfonctionnement de l'aiguillage

Une pièce défaillante de l’aiguillage pourrait avoir fait dérailler le Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge hier. C’est ce qu’a annoncé la SNCF ce midi. Tout le réseau ferré français va être vérifié.

Six personnes ont été tuées dans la catastrophe, le plus grave accident ferroviaire dans l’Hexagone depuis 25 ans.

Ce matin, le ministre français des Transports, Frédéric Cuvillier, avait écarté la thèse d’une erreur humaine et avait précisé que le train ne roulait pas trop vite.

Une minute de silence a été observée à midi dans les gares de France à la mémoire des disparus.

La priorité est de les identifier. L’autopsie des corps devait commencer aujourd’hui.

30 des 385 voyageurs à bord du train Intercités ont été blessés dont neuf grièvement. Deux sont dans un état considéré comme critique.

Des perturbations sont à prévoir toute la journée sur le réseau ferré, alors qu’aucun train ne circule à la gare parisienne d’Austerlitz.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irlande du Nord : la parade orangiste dégénère à Belfast