DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dans les coulisses du Tour de France à Lyon


Sport

Dans les coulisses du Tour de France à Lyon

Direction à présent les coulisses du Tour de France, à Lyon.
Le Tour est, certes, une grande fête populaire, c’est aussi une affaire juteuse pour les sponsors et une industrie médiatique.

Depuis 83 ans, les marques précèdent les coureurs pour une grande opération publicitaire lors de laquelle 14 millions de cadeaux sont distribués à presque autant de spectateurs venus du monde entier.

La Grande Boucle est le troisième événement sportif au monde avec 3,5 milliards de téléspectateurs. 190 pays retransmettent la course commentée depuis 40 ans par Daniel Mangeas (présentation des coureurs et arrivée de l‘étape).

Une aubaine aussi pour les villes-étapes qui se voient offrir un formidable outil de promotion touristique, moyennant cependant 60.000 euros pour accueillir le départ d’une étape, 90.000 euros pour une arrivée (en moyenne, l’an dernier).

“La traversée de Lyon était absolulement phénoménale, les audiences sont en hausse par rapport aux années précédentes qui étaient, déjà, à un très très haut niveau. Donc, oui, la 100ème édition se déroule plutôt bien et je pense qu’il y aura quelques tours de France derrière”, indique Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France.

“On estime à 300 000 le nombre de spectateurs qui se sont massés dans les rues de Lyon pour voir passer les coureurs du Tour de France. C’est la seizième fois que Lyon accueille la Grande Boucle. La première fois, c‘était il y a 110 ans, en 1903 et Lyon était le théâtre de l’arrivée de la première étape de l’histoire du Tour”, conclut Vincent Menard, envoyé spécial d’euronews sur la 14ème étape du Tour 2013, à Lyon.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Trentin offre à l'Italie sa première victoire sur le Tour depuis 2010