DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Varsovie et Kiev commémorent le massacre de 100 000 civils


Ukraine

Varsovie et Kiev commémorent le massacre de 100 000 civils

La réconciliation, l’Ukraine et la Pologne y sont parvenues. 70 ans après le massacre de Volyn, le président polonais a commémoré en Ukraine l’une des pires pages de l’histoire de la seconde guerre mondiale.
EA partir de 1943 à Volyn, alors polonaise, aujourd’hui ukrainienne, 100 000 civils ont été massacrés par les nationalistes des deux pays :

“Je crois que la violence et le nettoyage ethnique, explique le président polonais Bronislaw Komorovski, ne doivent être en aucun cas, la méthode de résolution des conflits entre pays voisins et ne peuvent être justifiées par des raisons politiques, religieuses et économiques “.

“Nous devrions enseigner aux générations futures le respect de la mémoire des victimes, dit une Ukrainienne, et de ne pas oublier nos ancêtres.” “Nous voulons que nos pays vivent dans des relations pacifiques normales, comme des amis, rajoute un Polonais. Nous sommes des peuples frères, mais l’histoire nous a divisés.”

Depuis 2003, Kiev et Varsovie se sont réconciliés sur cet épisode douloureux. Mais pour certains, peut-être que des rancunes persistent : un jeune Ukrainien a jeté un oeuf sur le président polonais, un geste inexpliqué.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Défilé du 14 juillet : François Hollande se félicite de l'intervention française au Mali