DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Déraillement du train Paris-Limoges : 3 enquêtes en cours


France

Déraillement du train Paris-Limoges : 3 enquêtes en cours

Des voitures couchées sur la chaussée, la gare de Bétigny sur Orge partiellement défigurée, trois jours après le déraillement du train Paris-Limoges qui a causé la mort de 6 personnes, une pièce d’acier focalise toutes les attentions : l‘éclisse.
Une sorte d’agrafe d’une dizaine de kilos qui permets de relier deux rails.

L’une d’elle se serait donc détaché, coincée dans l’aiguilllage, puis retournée sous la pression de la circulation, juaqu‘à servir à un moment donné de levier et de provoquer le déraillement du train.

Difficille de comprendre comment une telle pièce, fixée par 4 boulons, et contrôlée 9 jours avant l’accident peut si facilement se désolidariser…
Défaut de fabrication, acte de malveillance ? Trois enquêtes (administrative, judiciaire, SNCF) sont en cours.

Les cheminots ont par ailleurs amorcé la vérification de 5000 pièces d’aiguillage.

Ce lundi, le trafic est resté très perturbé sur la ligne C du RER, ainsi qu’au départ et à l’arrivée de la gare d’Austerlitz.
Il faudra plusieurs jours avant de revenir à la normale.
Le simple remise en état de la gare de Brétigny-sur-Orge nécessite de reconstituer 600 mètres de voies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Placido Domingo va mieux