DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des villes chiites cibles d'attentats meurtriers en Irak


Irak

Des villes chiites cibles d'attentats meurtriers en Irak

Le sang continue de couler en Irak. Un attentat à la voiture piégée a fait un mort et six blessés lundi à Kirkouk dans le nord du pays. Vendredi déjà, un attentat suicide contre un café de cette ville a fait 38 morts.

Ce dimanche a été particulièrement sanglant. Une série d’attaques, apparemment coordonnées, a frappé des villes à majorité chiite dans le centre et le sud du pays. Kout, Kerbala, Hilla, Nassiriyah, Basorah, Moussayab, dans toutes ces localités, des voitures piégées ont tué, en majorité des civils. Au total une trentaine de personnes sont mortes dimanche en Irak. Depuis le début du mois, les violences ont fait plus de 370 victimes.

Les violences n’ont jamais cessé en Irak mais le mécontentement croissant de la communauté sunnite, minoritaire dans le pays, contribuerait à les accroître. Des violences qui font craindre un nouveau conflit confessionnel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : l'attaque d'un car dans le Sinaï fait trois morts