DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bras de fer continue en Egypte

Vous lisez:

Le bras de fer continue en Egypte

Taille du texte Aa Aa

Les partisans de Mohamed Morsi poursuivent leur mobilisation. Les Frères Musulmans ont de nouveau manifesté hier soir devant des bâtiments de l’armée dans la capitale pour appeler au retour du président islamiste déchu.

Au cœur de leurs exigences, le respect de la démocratie et de l‘élection présidentielle de l’an dernier. De nouvelles manifestations sont prévues ce lundi.

“Ils prétendent être démocrates, mais ils ont fait un coup d’Etat contre la démocratie, qui a été choisie par le peuple égyptien. Nous protestons pacifiquement, mais ils paient des mercenaires pour tirer sur les soldats”, dénonce ce militant pro-Morsi.

Les anti-Morsi se mobilisent également et c’est dans ce contexte tendu que le secrétaire américain adjoint Wiliam Burns est arrivé en Egypte, signe du rôle incontournable du Caire sur la carte du Moyen-Orient.

“C’est un appel lancé à la population pour qu’elle lutte encore aujourd’hui, en fermant les principales places et les rues du Caire. A travers ces foules venant de différentes provinces, il y a l’espoir de retrouver la légitimité d’une élection par le peuple, légitimité qui a été foulée du pied par l’armée selon eux”, explique notre correspondant en Egypte, Mohammed Shaikhibrahim.