DERNIERE MINUTE

Mariano Rajoy sommé de s'expliquer

Vous lisez:

Mariano Rajoy sommé de s'expliquer

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre espagnol est dans la tourmente. Le scandale de corruption éclaboussant son parti conservateur au pouvoir n’en finit plus de rebondir. Le leader du Parti populaire sera sous le feu des questions de la presse ce lundi lors d’une conférence avec son homologue polonais Donald Tusk.

Ce lundi aussi, Luis Barcenas, l’ex-trésorier du PP doit être entendu à Madrid par un juge.

Et hier, El Mundo a publié plusieurs échanges de SMS attribués à Mariano Rajoy et à Luis Barcenas. Des messages qui montrent selon le quotidien que le chef du gouvernement “lui a demandé qu’il nie l’existence de la comptabilité occulte et les compléments de salaires”.

Au coeur de l’affaire, la publication de documents manuscrits démontrant, selon El Mundo et El Pais, que Mariano Rajoy et d’autres dirigeants du PP ont perçu des salaires illégaux dans les années 1990.

Une situation inadmissible pour l’opposition socialiste et son chef Alfredo Perez Rubalcaba : “Face à la situation politique insoutenable que traverse l’Espagne, le Parti socialiste se voit obligé d’exiger la démission immédiate du chef du gouvernement Mariano Rajoy”.

En février dernier, Mariano Rajoy avait catégoriquement démenti avoir reçu des sommes illégales. En pleine crise économique, l’affaire provoque une vive colère parmi une population exsangue. Les manifestations aux cris de “voleurs et de démission” se multiplient comme ici à Madrid il y a quelques jours.