Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Euro-2020 : les quarts de finale seront organisés à Munich, Bakou, St-Pétersbourg et Rome
  • Foot/Euro-2020: Londres accueillera finale et demi-finales (UEFA) – AFP
|

La petite histoire raconte que lorsque le prince Charles a vu le jour, en 1948, son père, le prince Philip jouait au squash. N’y voyez aucune ressemblance avec ce match de polo de William avant la naissance de son premier enfant. Lui sera, assurément, un père ‘‘nouvelle génération’‘. Le couple, lui-même, est bien différent de celui que formaient les parents du prince. Ils semblent complices, rient ensemble, et s’amusent de leur nouveau rôle. “Pour être honnête, je suis aux anges. Je viens juste de voir les vraies Batmobile et Batpod. Vous ne feriez pas, par hasard, des sièges bébés sur ces voitures’‘, ironisait William lors de son récent passage à la Warner Bros.

Tous les observateurs et spécialistes de la famille royale s’accordent à dire que le chemin, pour arriver à la paternité, n’aura pas été simple pour William. Son enfance au sein d’un couple aux rapports difficiles, le divorce tonitruant et scandaleux, puis la mort de sa mère, dont il était très proche, n’auront pas constitué un modèle familial très stable. Une stabilité incarnée au contraire par la famille de Kate.

“Quand Kate l’a présenté à ses parents, William a vu un couple qui s’aimait vraiment. Ça lui a permis de guérir, d’observer et d’apprendre. Et il a adoré ça. Il se sent bien dans ce foyer, il ne se sent pas menacé. C‘était très important dans son cheminement de père”, souligne Angela Levin, spécialiste de la famille royale.

Kate se réfugiera chez ses parents à sa sortie de la maternité, pour s‘éloigner durant quelques jours des pesanteurs du protocole royal. Une occasion sans doute aussi pour William d’expérimenter son nouveau rôle à l’abri des regards. En offrant à son époux une famille stable et aimante, ce qu’il n’a pas connu en tant qu’enfant, Kate donne aussi une chance à leur enfant de grandir dans un milieu plus paisible.

“Le bébé va profiter énormément d’avoir des parents aimants, qui apprécient d‘être ensemble, se connaissent bien. C’est dans ce contexte que le bébé va s‘épanouir et grandir. Il sera en confiance et détendu’‘, explique Angela Levin.

Kate et William sont prêts à cocooner loin de la tempête médiatique, inhérente à la naissance d’un bébé royal.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|