DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : nouveau gouvernement, déjà rejeté par les Frères musulmans


Egypte

Egypte : nouveau gouvernement, déjà rejeté par les Frères musulmans

Après une semaine de consultations en Egypte, le Premier ministre Hazem Beblawi a formé son nouveau gouvernement de transition. Tour à tour ce mardi, chacun de ses membres a prêté serment devant le président par intérim Adly Mansour.

Le général al-Sissi, dont le rôle a été prépondérant dans la chute du président islamiste Morsi le 3 juillet, reste à la Défense. Le porte-feuille des Affaires étrangères revient Nabil Fahmy, ancien ambassadeur aux Etats-Unis.

En revanche les Frères musulmans brillent par leur absence. Il faut dire qu’ils rejettent depuis le départ toute participation à un gouvernement qu’ils jugent illégitime. Pas question de “pactiser avec des putchistes” répètent-ils.

Leurs partisans manifestent quotidiennement pour réclamer le retour du président Mohammed Morsi. Ces manifestations ont tourné à plusieurs reprises en bain de sang, le dernier pas plus tard que dans la nuit de lundi, avec sept personnes tuées et plus de 250 blessées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bébé royal : le nouveau rôle du prince William