DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Grecs dans la rue pour défendre leur service public


Grèce

Les Grecs dans la rue pour défendre leur service public

Le Parlement doit se prononcer demain sur une réforme pour réduire le nombre de fonctionnaires. Le texte prévoit de placer 25 000 salariés du secteur dans un “pool de mobilité”. Ils ont ensuite huit mois pour trouver un travail ailleurs ou être
licenciés. Un ultimatum périlleux dans un pays où le taux de chômage frôle les 27% de la population active.

“Nous ne reculerons pas. La justice est de notre côté. Nous ne pouvons pas continuer avec 400 euros par mois. Nous ne voulons pas nous contenter de survivre, nous voulons vivre dans la dignité, comme nous le méritons. Nous nous battrons jusqu’au bout”, explique une manifestante.

Athènes s’engage auprès de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) à mettre en place cette réforme afin d’obtenir une nouvelle tranche d’aide de près de 7 milliards d’euros.

“Malgré la mobilisation et l’opposition d’une parie de la coalition gouvernementale, la réforme devraient être votée demain soir. Ce qui ne mettra pourtant pas un terme au mouvement de contestation”, conclut notre correspondante Nikoletta Kritikou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Israël déçu par l'interdiction de l'abattage rituel en Pologne