DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveaux heurts en Egypte entre les pro-Morsi et la police


Egypte

Nouveaux heurts en Egypte entre les pro-Morsi et la police

Le Caire de nouveau en proie à la violence : des manifestants pro-Morsi ont investi, ce lundi soir, à la rupture du jeune, de grands axes de circulation dans la capitale égyptienne.
Des heurts auraient éclaté avec des automobilistes, d’où l’intervention des forces de l’ordre qui ont tiré des gazs lacrymogènes sur des centaines de partisans du président déchu.

Ce sont les premières échaufourrées en Egypte depuis une semaine. Mohamed Morsi a été destitué par l’armée le 3 juillet. Il est, depuis, emprisonné dans un endroit tenu secret, d’où la colère de ces hommes :

“Si nos revendications ne sont pas entendues d’ici vendredi, nous occuperons l’aéroport, la rue Ramsès et tous les grands axes”, dit cet homme.

“Nous ne quitterons pas la rue même s’ils viennent nous tuer, nous resterons tant que la légitimité et les droits du président Morsi ne sont pas rétablis”, ajoute cet autre.

Dans le même temps, William Burns, le secrétaire d’Etat américain adjoint, a lui rencontré les dirigeants égyptiens par interim.
Il a appelé à l’apaisement et au dialogue. Un appel resté lettre morte pour les islamistes et le principal mouvement anti-Morsi qui ont décliné l’invitation à discuter de l‘émissaire américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Espagne : Barcenas dévoile le système de corruption du PP, Rajoy refuse la démission