DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colère des Indiens après l'empoisonnement d'écoliers


Inde

Colère des Indiens après l'empoisonnement d'écoliers

La douleur de ces Indiens s’est transformée en colère. Leurs enfants sont morts, empoisonnés à la cantine scolaire. Et la compensation de plus de 3000 dollars offerte par le gouvernement pour chaque décès, ne ramènera pas leurs petits. Dans la province de Bihar, l’une des plus pauvres de l’Inde, au moins 22 écoliers ont déjà péri, 47 au total sont tombés malade, après avoir avalé des légumes et du riz semble-t-il contaminés par des insecticides. Ils étaient tous âgés de moins de 12 ans. Selon des villageois, cet empoisonnement n’est pas le premier dans la région.

“Il y a des symptômes d’empoisonnement organophosphoré, dit le médecin de l’hôpital. C’est un composé utilisé comme pesticide pour les cultures. C’est très dangereux. Même une petite quantité serait fatale pour les enfants. Etant donné leur état ​​critique, il semble qu’il y avait de grandes quantités de poison dans la nourriture consommée. “

La nourriture est offerte gratuitement par le Mid-Day Meal, un programme national qui depuis 1925 incite ainsi les plus pauvres à aller à l‘école. 120 millions d’enfants indiens en bénéficient.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le procès du capitaine du Costa Concordia débute en Italie