DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le centre d'Athènes bouclé pour la visite de Wolfgang Schaüble


Grèce

Le centre d'Athènes bouclé pour la visite de Wolfgang Schaüble

Le ministre allemand des finances, Wolfgang Schaüble, s’est rendu pour la première fois à Athènes depuis le début de la crise de la dette. Lors d’une conférence d’hommes d’affaire, il a salué les efforts du pays pour assainir ses finances, mais a exclu toute nouvelle restructuration de la dette:

“J’aimerais tous vous demander de cesser cette discussion sur une nouvelle restructuration de la dette. Ce n’est pas dans votre intérêt.” a-t-il déclaré. “Nous sommes tombés d’accord sur le deuxième plan d’aide à la Grèce, et je peux vous dire qu’il était difficile à obtenir.” a-t-il ajouté.

Le convoi du ministre allemand a traversé les rues désertes de la ville. Symbole pour de nombreux Grecs de la cure d’austérité qui a plongé le pays dans la récession, sa visite risquait de provoquer des remous. C’est pourquoi tout rassemblement de plus de trois personnes brandissant des pancartes a été interdit, et 3500 policiers déployés dans le centre-ville.

“Qui est M. Schaeuble pour que les Grecs ne puissent pas protester contre sa présence et ses politiques en Grèce?” s’est emporté Panagiotis Lafazanis, député du parti Syriza. “De quel genre de régime s’agit-il? Vous bouclez tout le centre ville d’Athènes et même la route de l’aéroport pour que M. Schaeuble n’entende pas ses sujets pleurer?”

La veille, le Parlement a adopté un nouveau train de mesures visant à réduire les dépenses publiques, à la demande de la troïka des bailleurs de fonds. Le vote a provoqué la colère de nombreux Grecs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Condamnation d'Alexei Navalny, l'opposition russe accuse le Kremlin