DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rétromachine : publication du premier tome de 'Mein Kampf'


Rétromachine

Rétromachine : publication du premier tome de 'Mein Kampf'

Le 18 juillet 1925 est publié le premier volume de Mein Kampf.

Mein Kampf est un ouvrage rédigé par Adolph Hitler lorsque celui-ci est en prison après la tentative manquée d’un putsch.

Cet ouvrage contient des éléments autobiographiques d’Hitler, ainsi que ses idéologies sociales et politiques. Ce manifeste politique expose les théories raciales de l’auteur, montrant la supériorité de la race aryenne et plaçant les juifs et les tsiganes et en bas de son échelle raciale_, un désir de militarisation expansionniste et d’un renouveau national allemand.

Mein Kampf connaît un succès tardif.
Lors de sa parution en 1925 avec seulement 23 000 exemplaires vendus. C’est à partir de 1930 que les ventes décollent, atteignant 1,5 millions d’exemplaires en 1935.A partir de 1936 il devient le cadeau de mariage aux couple allemands de la part de l’Etat. L’historien Ian Kershaw estime que l’ouvrage atteint environ 10 millions d’exemplaires en Allemagne en 1945, ce qui fait un foyer sur deux.

A partir de 1933 le livre devient une référence politique. Des versions de luxes sont crées pour les dignitaires nazis.

Par la suite le livre est traduit dans 16 langues et en 2008 les ventes totales de Mein Kampf sont estimées à 80 millions d’exemplaires.

Le Pape Pie XII déclarait en 1929 : « « Ou bien je me trompe vraiment beaucoup, ou bien tout cela ne se terminera pas bien. Cet être-là est entièrement possédé de lui-même : tout ce qu’il dit et écrit porte l’empreinte de son égoïsme ; c’est un homme à enjamber des cadavres et à fouler aux pieds tout ce qui est en travers de son chemin – je n’arrive pas à comprendre que tant de gens en Allemagne, même parmi les meilleurs, ne voient pas cela, ou du moins ne tirent aucune leçon de ce qu’il écrit et dit. – Qui parmi tous ces gens, a seulement lu ce livre à faire dresser les cheveux sur la tête qu’est Mein Kampf ? »

En 1934, le traducteur André Calmettes écrit dans le Journal de l’Ecole polytechnique l’ article « Pourquoi je traduit Mein Kampf », il écrit dedans : «Je n’ai pas traduit_Mein Kampf_ sans but ni raison. (…) cet ouvrage qui fût livré au public allemand en 1926-1928 jette une clarté singulière sur la politique allemande de l’après-guerre (…) Les prophéties de cet ouvrage engagent l’avenir ».

D’autres 18 juillet

  • 1898 : exile de l’écrivain Emile Zola à Londres, suite à sa condamnation pour avoir « attaqué » le président de la République Felix Faure, par le biais de sa lettre ouverte J’accuse… !.
  • 1921 : naissance du BCG, vaccin contre la Tuberulose.
  • 1936 : début de la guerre civile espagnol. Elle prend fin en 1939.

Nés un 18 juillet :

  • 1909 : Andreï Gromyko, 10e président de l’URSS.
  • 1918 : Nelson Mandela, prix Nobel de la paix, il est le symbole de la lutte contre l’Apartheid.
  • 1950 : Richard Branson, fondateur de Virgin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Rétromachine

Rétromachine : début de la conférence de Potsdam