DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vers une reprise des négociations de paix au Proche-Orient


Etats-Unis

Vers une reprise des négociations de paix au Proche-Orient

Le gouvernement israélien semble optimiste mais il met en garde contre les fausses rumeurs qui circulent en marge des pourparlers. Contrairement à ce qu’avait annoncé plus tôt un haut fonctionnaire, le Premier ministre Benjamin Netanyahou n’accepte pas de négocier la création d’un État palestinien aux frontières de 1967.

En revanche, le président israélien Shimon Peres salue les efforts de Washington. “Le Secrétaire d‘État américain John Kerry a fait de réels progrès. Les chances de trouver un terrain d’entente sont plus importantes. La journée d’aujourd’hui, celle de demain, et les jours suivants sont cruciaux.”

Au cours de sa sixième visite dans la région depuis le mois de février, John Kerry s’est entretenu avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Il assure que les différends s’amenuisent entre les deux parties. Les Palestiniens envisagent même de reprendre les négociations sans l’exigence préalable d’un gel complet de la colonisation en Cisjordanie, sauf bien sûr pour certaines zones comme Jérusalem-Est.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : de nouvelles suppressions d'emplois qui ne passent pas