Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • France : le trafic dans le tunnel sous la Manche est de nouveau perturbé. Des CRS ont dû intervenir à cause de nombreuses tentatives d’intrusion de migrants clandestins.
  • Grèce : selon des médias grecs, le Premier ministre, Alexis Tsipras, a informé Bruxelles qu’il examinait les dernières propositions du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
  • Attentat en Isère : il “correspond très exactement aux mots d’ordre d’Etat Islamique”, selon le procureur de Paris, François Molins, notamment dans la mise en scène de décapitation et l’envoi de photos pour une revendication.
  • Afghanistan : une forte explosion a eu lieu dans le quartier diplomatique de Kaboul ; des ambulances sont en cours d’acheminement mais le nombre éventuel de victimes n’est pas encore connu
  • Liberia : le virus Ebola, pourtant annoncé comme éradiqué du pays, a fait un mort
  • Attentat en Isère : le suspect, Yassin Salhi, a commis “un acte terroriste justifié par des considérations personnelles”, déclare le procureur de Paris.
  • Syrie : c’est la première fois que le groupe Etat islamique décapite des femmes, deux femmes accusées de sorcellerie, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.
  • Indonésie : un avion militaire s’est écrasé sur une zone résidentielle de la ville de Medan, sur l‘île de Sumatra. L’accident, qui s’est produit peu après le décollage, a fait au moins 38 morts.
Facebook Twitter Google+ Reddit

Comme en décembre 2011, Israël devrait libérer des prisonniers palestiniens. Le ministre israélien des Relations internationales a précisé ce samedi qu’il s’agira notamment de Palestiniens emprisonnés avant les accords de paix d’Oslo de 1993.
Ce geste de l’Etat hébreu a pour objectif de faciliter la reprise de pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens.
Ce vendredi, le secrétaire d’Etat américain John Kerry annonçait un accord en cours de finalisation sur cette reprise des discussions. Selon un porte-parole du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, des progrès ont été réalisés lors des dernières rencontres entre Kerry et Abbas.
Cependant, les Palestiniens veulent qu’Israël gèle ses activités de colonisation dans les territoires occupés et reconnaissent les frontières antérieures à la guerre des Six Jours en 1967 comme base de discussion pour un accord.
Ce samedi soir le Premier ministre israélien a souligné que la reprise du processus de paix était “dans l’intérêt stratégique de l’Etat d’Israël” (…) en raison des défis auxquels (il est) confronté, “en particulier l’Iran et la Syrie”.

Avec AFP et Reuters

Plus d'actualités sur :