Skip to main content

|

C’est la plus sanglante offensive sectaire depuis le début du Ramadan à Bagdad.

Une série d’attentats à la voiture piégée a fait au moins 30 morts et une centaine de blessés hier soir dans les quartiers chiites de la capitale irakienne.

Les engins ont explosé vers 20h30 heure locale dans des rues commerçantes bondées à l’issue de la journée de jeûne en ce mois du ramadan.

Ces attaques n’ont pas été revendiquées, mais la police soupçonne les extrémistes de la minorité sunnite. La veille, un attentat suicide avait fait 20 morts dans une mosquée sunnite près de Bakouba, dans la province de Diyala.

Depuis le début de l’année, le pays connaît un regain de violences confessionnelles. Elles ont coûté la vie à plus de 2.000 personnes, 500 ce mois-ci.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?