Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Nigeria: au moins 97 morts dans une attaque de Boko Haram dans le nord-est (AFP)
  • Mali : Al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué l’attaque contre un convoi de l’ONU dans la région de Tombouctou. Six Casques bleus originaires du Burkina Faso ont été tués dans cette attaque.
  • France : la justice a donné raison à Jean-Marie Le Pen, le fondateur du Front national. Elle a annulé sa suspension du parti d’extrême-droite.
Facebook Twitter Google+ Reddit

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a désormais les coudées franches : sa coalition libérale-nationaliste a remporté haut la main les sénatoriales partielles ce dimanche.

Cette victoire assure au chef du Parti Libéral-Démocrate trois ans de répit pour tenir ses promesses de relance économique et de fermeté diplomatique.

Les Japonais étaient appelés à renouveler la moitié du Sénat soit 121 sièges. La coalition au pouvoir, classée très à droite, abordait ce scrutin forte de la popularité exceptionnelle du chef du gouvernement crédité de 60% d’opinions favorables.

Premier ministre de 2006 à 2007, Shinzo Abe, 58 ans, a reconquis le pouvoir en décembre à la faveur d‘élections à la chambre basse. Baptisée “Abenomics”, sa politique économique a consisté depuis à financer la relance de l’activité et à rouvrir les vannes monétaires pour en finir avec la déflation.

Son agenda nationaliste inquiète cependant dans son propre camp. Shinzo Abe veut réviser la Constitution pacifiste et réécrire sous un jour positif l’histoire des conquêtes nippones en Chine et en Corée.

Plus d'actualités sur :