DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au lendemain de sa victoire aux sénatoriales, Abe promet de relancer l'économie

Vous lisez:

Au lendemain de sa victoire aux sénatoriales, Abe promet de relancer l'économie

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement japonais, Shinzo Abe, a déjà débloqué des budgets supplémentaires pour financer de grands travaux, avant de pousser la Banque du Japon à assouplir considérablement sa politique monétaire pour en finir avec une déflation chronique.

“C’est notre véritable début. Ce que les citoyens du pays veulent par-dessus tout, c’est une économie forte et un retour à la croissance dont ils puissent sentir les effets”, explique le Premier ministre nippon.

Shinzo Abe veut maintenant restructurer le secteur agricole et conclure des accords de libre-échange avec les États-Unis, l’Union européenne mais aussi avec la Chine.

Pour répondre aux tensions régionales, avec la Chine notamment, Shinzo Abe voudrait modifier la constitution du Japon, contraint au pacifisme depuis la Seconde Guerre mondiale. Mais l’analyste Jeffrey Kingston, de Temple University, n’y croit pas : “L’espoir c’est qu’il continue à se concentrer sur l‘économie. Il n’y a pas de soutien clair du public pour une révision de la constitution, l’opinion n’est pas non plus favorable au changement du profil militaire nippon. Les Japonais souhaitent en revanche une réconciliation avec leurs voisins. je pense donc qu’il serait contreproductif de montrer au monde la face nationaliste de Shinzo Abe.”

Depuis l’automne dernier les relations entre la Chine et le Japon sont exécrables en raison d’un différend territorial et de contentieux historiques hérités de la Seconde Guerre mondiale.