DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

SFR et Bouygues Telecom négocient pour mutualiser leurs réseaux

Vous lisez:

SFR et Bouygues Telecom négocient pour mutualiser leurs réseaux

Taille du texte Aa Aa

Ce lundi, les opérateurs français SFR et Bouygues Telecom sont entrés en négociations exclusives pour le partage d’une partie de leurs réseaux mobiles.

Selon un communiqué du 22 juillet , les deux opérateurs espèrent arriver à un accord d’ici la fin de l’année 2013.

Pour se faire, Jean-Yves Charlier, directeur général de SFR et Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom ont chacun obtenu l’aval de leur conseil d’administration hier après-midi. La validation est maintenant entre les mains du président du régulateur des télécoms (Arcep) et son homologue à l’Autorité de la concurrence.

Principaux objectifs de l’accord

Les deux rivaux ont déclaré que l’objectif ultime est “ d’offrir à leurs clients respectifs la meilleure couverture géographique et la meilleure qualité de service”.

A terme, le contrat entre les parties permettra la rationalisation des coûts de maintenance tout en maintenant les conditions de satisfaction clients.

Une première en France

Cette alliance fait écho à d’autres pays européens qui ont opté pour ce partage de réseau. En effet, en Allemagne, Deutshe Telecom et Orange, en Pologne Orange et T-Mobile, en Espagne Vodafone et Orange ou encore en Vodafone et Telefonica en Angleterre ont déjà mis en commun une partie de leurs infrastructures.

Ce partage de réseau consistera en grande partie à l’utilisation commune des antennes françaises par les deux opérateurs. Toutefois, ce partage ne s’effectuera pas dans les zones à grande densité.

Free pour cible?

L’arrivée des offres à prix cassés comme Free Mobile a bouleversé le secteur de la téléphonie mobile en France. Free, c’est plus de six millions de clients en un peu plus d’un an. La guerre des prix a contraint les opérateurs traditionnels de revoir leur modèle.

Selon l’agence Reuters, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, ont estimé que cette initiative «s’inscrit dans la stratégie du gouvernement de créer les conditions d’investissement pour l’ensemble des opérateurs dans les nouveaux réseaux».

crédit photo: CC by flickr/Irita Kirsbluma http://bit.ly/1aG0i3v