DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tokyo tape du poing sur la table pour éviter une pollution du Pacifique

Vous lisez:

Tokyo tape du poing sur la table pour éviter une pollution du Pacifique

Taille du texte Aa Aa

Tepco, la société qui gère le site de Fukushima a fini par reconnaître hier que de l’eau contaminée de la centrale accidentée s‘écoulait dans l’océan. Inacceptable pour le secrétaire général du gouvernement Yoshihide Suga : “Le gouvernement japonais prend le problème très au sérieux. Le ministère du Commerce, de l‘Économie et de l’Industrie a reçu l’ordre d’agir rapidement pour éviter que l’eau contaminée s‘échappe dans l’océan.

Le porte-parole de Tepco, Masayuki Ono, a dû s’excuser : “D’importants taux de radiations ont été détectés sur le sol du bâtiment qui abrite la turbine. Nous sommes désolés d‘être une source d’inquiétudes pour la nation, et en particulier pour les citoyens de Fukushima.”

Pour colmater la fuite, Tepco injecte un liquide capable de se solidifier au contact de l’eau. Autre problème, une nouvelle émission de vapeur, la deuxième en une semaine, s’est déclenchée pendant quelques heures autour du réacteur n°3. L’opérateur affirme que les mesures effectuées ne révèlent aucune augmentation d‘émanations radioactives. Un opérateur qui est maintes fois revenus sur ses premières déclarations.