DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Industrie de la défense : Bruxelles pousse pour plus de coopération


Le bureau de Bruxelles

Industrie de la défense : Bruxelles pousse pour plus de coopération

A défaut d’une armée commune ou d’une défense commune, peut-être une industrie de la défense un peu plus commune. C’est ce que suggère la Commission européenne pour rester dans la course à la compétitivité face aux Etats-Unis. Mais pour cela, il faut que les pays européens acceptent de coopérer beaucoup plus étroitement :

“ D’un point de vue économique, c’est important d’avoir un marché intérieur de la défense. Nous devons avoir une base industrielle plus forte dans la défense, nous avons aussi besoin d’une recherche qui soit à la fois active dans la défense et dans la sécurité. Donc d’un point de vue économique – en particulier en ces temps de grandes contraintes budgétaires – et d’un point de vue politique, il nous faut une dimension européenne plus forte dans les domaines de la défense et de la sécurité. “

Parmi les propositions sur la table, des synergies entre recherche civile et militaire ou encore des procédures standard pour certifier les produits. Mais la Commission n’ayant pas de pouvoir dans ce domaine, les dirigeants européens ont la main et ils en parleront au sommet de décembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Géorgie un peu plus proche de l'Union européenne