DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pélerinage macabre à St Jacques de Compostelle


Espagne

Pélerinage macabre à St Jacques de Compostelle

Beaucoup de Galiciens ont profité du jour férié pour aller voir de leurs propres yeux ce qu’ils ont vu et revu à la télévision.

“24 heures après le plus tragique accident ferroviaire de ces dernières années en Espagne, Angrois, près de St Jacques de Compostelle, est devenu un lieu de pélerinage”, remarque Filipa Soares, notre envoyée spéciale. “Les Espagnols veulent voir où s’est passé l’accident et perturbent la vie des habitants des environs. La population locale a été submergée par les media.”

José Branco a été le premier à se rendre sur les lieux du crash : “Quand la poussière a disparu, j’ai vu le wagon, là, et la première chose que j’ai fait a été d’essayer d’aider, essayer de sortir les gens coincés à l’intérieur.”

Martín Rozas est employé dans un bar près du lieu de l’accident : “On a évacué 16 blessés du train et cinq étaient déjà morts en dehors du train. Et alors les gens ont commencé à briser les fenètres, les casser avec leurs mains, avec des pierres, à placer des échelles pour sortir les passagers, jusqu‘à l’arrivée de la police.”

Le nombre de journalistes arrivant à St Jacques de Compostelle ne cesse d’augmenter. Ils viennent du monde entier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Égypte : ultimatum aux Frères musulmans