DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tunisie : La colère de l'opposition après l'assassinat de Mohamed Brahmi


Tunisie

Tunisie : La colère de l'opposition après l'assassinat de Mohamed Brahmi

Très critique envers Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, Mohamed Brahmi a été assassiné ce jeudi dans la capitale. Une journée symbolique qui marquait le 56e anniversaire de la République. Des milliers de personnes se sont rassemblées à l’annonce de sa mort pour exiger la démission du gouvernement. Les salariés de Tunisair débrayent et annulent tous leurs vols en provenance et à destination de la Tunisie pour les mêmes raisons. Certains accusent le leader d’Ennahdha d‘être à l’origine du meurtre, à l’instar de son fils : “Mohamed Brahmi est mort pour son pays. Vous, les Tunisiens, vous devez prêts à mourir pour les mêmes raisons… Je n’ai rien à ajouter.”

Élu à l’Assemblée nationale constituante Mohamed Brahmi, fondateur du Mouvement du peuple, a été abattu par deux hommes à moto devant son domicile, alors qu’il descendait dans la rue.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Égypte : ultimatum aux Frères musulmans