DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon : la centrale de Fukushima en équilibre précaire


Japon

Japon : la centrale de Fukushima en équilibre précaire

Tepco se fait encore taper sur les doigts. Avec des incidents quasi quotidiens à la centrale nucléaire accidentée Fukushima Daiichi, la compagnie d‘électricité japonaise s’est attirée de vives critiques de la part de la commission d’experts indépendants qui supervise la gestion de la sécurité nucléaire : “Vous ne savez pas ce que vous faites, vous n’avez pas de plan et vous ne faites pas tout voter possible pour protéger l’environnement et la population”, a tonné Dale Klein, l’un de ses membres.

Une fois de plus, le président de Tepco s’est confondu en excuses, faute de mieux. Car la situation sur le terrain semble toujours aussi instable. Dernier incident en date hier, quand le système de refroidissement de l’un des réacteurs de la centrale s’est arrêté pendant près de deux heures, suite à un test de groupe électrogène de secours.
Ces dernières semaines, l’apparition régulière et inexpliquée de vapeur au dessus du réacteur numéro trois a également suscité l’inquiétude. Enfin, Tepco a admis que l’Océan Pacifique était pollué par des fuites d’eau hautement contaminée. La fédération nationale des pêcheurs s’est fendue d’une lettre de protestation qui semble bien vaine. Car bientôt deux ans et demi après la catastrophe, Tepco semble toujours subir les événements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le pape François accueilli dans une favela