DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après 18 mois de chaos, le Mali se choisit un président

Vous lisez:

Après 18 mois de chaos, le Mali se choisit un président

Taille du texte Aa Aa

21.000 bureaux sont ouverts au Mali. Les près de 6,9 millions d‘électeurs peuvent choisir leur président ce dimanche, en espérant tourner la page de 18 mois de chaos politique et militaire. Ce scrutin intervient six mois après le début de l’intervention armée de la France pour chasser les groupes islamistes radicaux qui occupaient le nord du Mali. Il entend rétablir l’ordre constitutionnel mis à mal par le coup d’Etat de mars 2012.

27 candidats sont en lice, mais deux sont les grands favoris : Ibrahim Boubacar Keïta, Premier ministre du Mali durant une bonne partie des années 90 et Soumaïla Cissé, un ancien ministre des Finances. Tous deux ont surtout axé leur campagne électorale sur la réconciliation et la reconstruction du pays. “Cela me fait un grand plaisir de voter, s’enthousiasme un jeune Malien. Je veux un bon président pour mon pays. Il est temps, il est temps qu’il y ait un changement au Mali. On est pressé, même pressé pour aller voter”.
La sécurité est assurée par des casques bleus et par l’armée malienne. Le groupe islamiste Mujao a menacé d’attaquer des bureaux de vote.