DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Instabilité croissante en Libye


Libye

Instabilité croissante en Libye

En Libye, plus de 1000 prisonniers se sont échappés ce samedi soir d’une prison à Benghazi. Il y aurait eu une émeute à l’intérieur de l‘édifice puis une attaque menée de l’extérieur, ce qui aurait permis l‘évasion.

Voilà qui illustre un peu plus le désordre dans lequel se trouve ce pays, deux ans après la chute de Kadhafi.

En deux jours, deux officiers de l’armée et un avocat ont été assassinés. L’avocat, Abdessalem al Mesmari, avait été parmi les premiers à manifester contre le régime de Kadhafi en 2011. Il était aussi un opposant déclaré aux Frères musulmans. Il a été abattu à la sortie d’une mosquée.

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Benghazi et de Tripoli pour dénoncer ces assassinats et pour dire leur colère contre les partis politiques en général et les Frères Musulmans en particulier. Ils les accusent d‘être responsables de l’instabilité qui règne en Libye. Plusieurs manifestants ont saccagé les locaux de ces partis politiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: les funérailles des victimes de l'accident de train