DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après trois ans d'interruption, les négociations israélo-palestiniennes reprennent


Israël

Après trois ans d'interruption, les négociations israélo-palestiniennes reprennent

Les négociations entre Israéliens et Palestiniens reprennent ce lundi soir à Washington. Une première depuis trois ans. Mais le climat sur le terrain est tendu. A l’image de ces manifestants hier à Jérusalem, une bonne partie de l’opinion publique israélienne n’accepte pas la décision du gouvernement Netanyahou de libérer 104 prisonniers palestiniens.

“ On ne peut pas relâcher des terroristes, estime un manifestant. Cela revient à cracher au visage des familles endeuillées et du peuple israélien. On ne peut pas relâcher des gens qui ont tué des innocents, femmes et enfants. Ils vont être accueillis en héros. Et l’Histoire montre qu’ils reviendront à leurs activités terroristes. “

Tension aussi dans les territoires palestiniens où la reprise des négociations est loin de faire l’unanimité. Des manifestations ont eu lieu à Gaza mais aussi à Ramallah où des centaines de manifestants se sont heurtés à la police anti-émeutes.

“ Les manifestants voulaient envoyer un message politique, explique Khalida Jarar, représentante du Front populaire de libération de la Palestine. La suppression de la liberté d’expression et du droit de manifester est inacceptable.”

La reprise des négociations se produit quelques jours après la sixième visite dans la région du secrétaire d’Etat américain John Kerry. Il a rencontré le Palestinien Mahmoud Abbas et l’Israélien Benyamin Netanyahou. Les deux hommes ne seront pas eux-mêmes à Washington pour ces négociations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une vague de 17 attentats coordonnés secoue l'Irak