DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pro et anti-gouvernement face-à-face dans les rues de Tunis


Tunisie

Pro et anti-gouvernement face-à-face dans les rues de Tunis

La tension est encore montée d’un cran en Tunisie. 10 000 personnes ont manifesté la nuit dernière sur la place du Bardo à Tunis, tout près du siège de l’Assemblée constituante. Pro et anti-gouvernement se sont fait face, séparés par des fourgons de police. Par ailleurs, le parti Ettakatol, membre de la coalition au pouvoir a exigé ce lundi une démission du gouvernement qu’il juge pas assez représentatif.

“ Nous demandons à tout le peuple tunisien de défendre sa démocratie et sa liberté, lance un opposant. C’est un appel à chacun : venez ici à Bardo pour manifester, l’avenir de notre pays commence ici.”

Ces deux manifestations se sont déroulées au lendemain des funérailles du député de gauche Mohamed Brahmi assassiné jeudi dernier de 14 balles tirées à bout portant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: hommage solennel aux victimes du train fou