DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un documentaire sur le groupe "pré punk" Death


cinema

Un documentaire sur le groupe "pré punk" Death

En partenariat avec

A une époque où la Motown dictait sa loi
ou tout au moins une loi dans le paysage musical du début des années 70 un groupe essayait de dicter une loi punk avant même les Ramones et les sex pistols. Il s’agit de Death dont l’histoire est retracée dans un documentaire “A band called Death”.

Bobby Hackney musicien de Death :
“Death a tellement été rejeté dans les années 70, on n’avait pas d’autre choix que de rester confinés chez nous. On a donc juste travaillé notre musique et on a écrit. Et David et moi on a écrit beaucoup de chansons, un gros livre de chansons et je ne pensais pas que ces chansons verraient un jour le jour. Jusqu‘à ce que cette histoire arrive”.

Le groupe a enregistré un album qui a été rejeté par les maisons de disques plus branchées alors par le disco naissant
que par le premier groupe punk black.

Bobby Hackney : “Nos amis essayaient toujours de nous convaincre de jouer de la musique qu’aimerait la communauté noire. Et nous on adorait cette musique, on adorait James Brown, on adorait la Motown. Mais c‘était “on veut jouer du rock and roll”.

Alors que le chanteur et guitariste David est mort deux membres du groupe Dannis et Bobby l’ont reformé pour écrire de nouvelles musiques sur les chansons originales du début des années 70.

Prochain article

cinema

"Gravity": Première mission dans l'espace pour Sandra Bullock