DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Déraillement: le conducteur du train espagnol parlait au téléphone


Espagne

Déraillement: le conducteur du train espagnol parlait au téléphone

Le conducteur du train Madrid-El Ferrol Francisco Garzon parlait au téléphone avec un collègue et semblait consulter un plan quand le déraillement s’est produit près de Saint-Jacques de Compostelle. C’est ce qu’ont révélé les boîtes noires en Espagne ce mardi, d’après un tribunal de Galice. La compagnie espagnole des chemins de fer avait appelé le conducteur pour lui donner des indications sur le chemin à suivre.
Le tribunal a ajouté que “dans les kilomètres ayant précédé le lieu de l’accident, le train roulait à 192 km/h”, qu’un “frein a été activé” et que la vitesse s‘élevait à 153km/h au moment du déraillement. Or, cette portion de la voie est limitée à 80 km/h.
Francisco Garzon, qui avait déjà effectué 60 fois ce trajet, a reconnu, selon la presse, avoir eu “un moment de distraction”. Il a été inculpé dimanche de 79 faits d’homicide par imprudence.
Sur les 178 personnes blessées, 66 étaient toujours à l’hôpital ce mardi, dont 15 dans un état grave.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Silvio Berlusconi "ressuscitera"