DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'heure a sonné pour Silvio Berlusconi

Vous lisez:

L'heure a sonné pour Silvio Berlusconi

Taille du texte Aa Aa

En Italie, tous les regards sont tournés vers la Cour suprême de cassation qui examine le recours déposé par l’ancien chef du gouvernement dans l’affaire Mediaset. Il Cavaliere risque une condamnation définitive pour fraude fiscale à cinq ans d’interdiction d’occuper un poste officiel et à quatre ans de prison, une peine réduite à un an de détention en vertu d’une amnistie. Au sein de la classe politique, d’aucuns craignent des répercussions sur la fragile coalition gouvernementale gauche-droite. Mais des Italiens n’apprécient pas que le sort du gouvernement soit lié à celui de Berlusconi.
“e pense qu’au lieu de parler d’un effondrement du gouvernement, il devrait se focaliser sur ses problèmes personnels et sur ce que les juges diront, estime Vicenzo à Rome. Car ce que diront les juges le concernera lui. L’avenir du gouvernement, en revanche, c’est l’affaire de ceux qui gouvernent”.
“En Italie, en réalité, la loi n’est pas la même pour tout le monde, déplore Giuseppe. Les politiciens devraient comprendre ça, prendre leur distance et respecter l’indépendance des juges qui est une garantie de la démocratie et de la liberté.”

Des cadres du parti de centre droit de Silvio Berlusconi ont appelé à quitter en masse le gouvernement en cas de confirmation de la condamnation de l’ancien chef du gouvernement. D’autres ont évoqué un blocus des axes routiers.
La décision de la Cour de Cassation pourrait être connue cette semaine ou même être reportée à septembre.

Avec AFP et Reuters