DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négociations israélo-palestiniennes : réactions à Gaza et en Cisjordanie

Vous lisez:

Négociations israélo-palestiniennes : réactions à Gaza et en Cisjordanie

Taille du texte Aa Aa

Opposés aux négociations entre israliens et palestiniens, des partisans du Hamas ou du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) ont protesté ce mardi dans les rues de Gaza.

“L‘étape de la négociation est un processus isolé et déconnecté, qui ne reflète pas les sentiments des palestiniens, considère Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas.
Pour nous, cette étape est vouée à l‘échec, de la même manière que les discussions ont déjà échoué il y a 20 ans.
Et malheureusement, le seul bénéficaire de tout cela sera l’occupant, qui va couvrir ses crimes avec ces négociations.”

Comme si les dés étaient déjà pipés, ils n’y croient pas, et signifient par là aussi leur désaccord avec l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas,
qui a adhéré au processus de discussion.

“Ce n’est pas positif pour les palestiniens, estime Salah Al-Khawaja, un résident de Ramallah.
Ces négociations ne vont pas arrêter l’occupation et les colonies en Cisjordanie; on sait que les conditions sont favorables à Israël qui est soutenu par les Etats-Unis.”

Israël a accepté dimanche soir de libérer 104 prisonniers arabes détenus depuis plus de 20 ans, une condition préalable aux discussions imposée par Mahmoud Abbas, et que déplore le maire de la colonie israelienne d’Efrat.

“Pour moi, le fait qu’il y ait eu une forte demande pour libérer des terroristes avant même de discuter, vient renforcer le doute : à quel point des palestiniens sont-ils sincères? Etait nécessaire d’afficher de telles conditions avant le début des négociations ?, s’interroge Ded Reuiui
Maire d’Efrat.

Si beaucoup ont qualifiées ces entretiens de “positifs”, il reste encore à convaincre sur le terrain.