DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

48ème jour de manifestation en Bulgarie


Bulgarie

48ème jour de manifestation en Bulgarie

Le gouvernement bulgare baisse le prix de l‘électricité mais n’en est pas quitte pour autant avec les manifestants. Cela fait plus de cinq semaines que des milliers de personnes se réunissent chaque jour devant le Parlement pour réclamer la démission du cabinet de technocrates au pouvoir depuis mai. Dans la foule, Sacha, femme d’affaires estime que “plus que jamais, la Bulgarie a besoin de gens qualifiés, des gens courageux qui sont prêts à s’opposer à la tentative d’altération du choix populaire. C’est, je pense, ce que le gouvernement d’Oresharski est en train d’essayer de faire”.

“Je pense que l’issue est proche, à l’automne, et elle sera positive. Ce gouvernement va tomber”, estime, optimiste, le fondateur de l’agence de presse des manifestants Nick Staïckov.

Les factures d‘électricité trop élevées avaient entraîné, l’hiver dernier, une vague de manifestations contre le chômage et le coût de la vie dans le pays le plus pauvre de l’Union européenne. La tension a repris après l’arrivée au pouvoir du gouvernement actuel, accusé de corruption par les manifestants qui réclament sa démission depuis près de 50 jours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les avocats de Berlusconi ont la parole