DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Julian Assange condamne le verdict prononcé contre Manning


Etats-Unis

Julian Assange condamne le verdict prononcé contre Manning

Le soldat américain a été reconnu coupable hier d’espionnage mais non de “collusion avec l’ennemi”. Il avait fourni au site WikiLeaks plusieurs centaines de milliers de documents confidentiels alors qu’il était employé comme analyste de rang en Irak.

Pour Assange, le fondateur de WikiLeaks réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres, Manning n’a pas bénéficié d’un procès équitable : “C’est la première condamnation en matière d’espionnage jamais prononcée contre un donneur d’alerte aux États-Unis.
C’est un précédent dangereux et un exemple de l’extrémisme en matière de sécurité nationale. C’est un jugement qui manque de clairvoyance, qui est intolérable et qui doit être cassé. C’est un nouveau précédent très grave en matière de divulgation d’informations à la presse”.

Une trentaine de partisans de Manning se sont rassemblés devant la Cour martiale de Fort Meade qui fixera ce mercredi la peine qui lui sera finalement infligée. Manning risque jusqu‘à 136 ans de réclusion.

Le gouvernement fédéral américain est partisan de la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

Cette affaire apparaît comme un avertissement très clair aux lanceurs d’alerte et aux tenants du journalisme d’investigation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Keïta donné en tête de la présidentielle au Mali