DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU tire la sonnette d'alarme en Afghanistan


Afghanistan

L'ONU tire la sonnette d'alarme en Afghanistan

Le nombre de victimes civiles a augmenté de 23% ces six derniers mois par rapport à l’année dernière. De quoi inquiéter la population locale à moins de deux ans du retrait des troupes de l’OTAN. L’UNAMA, la mission des Nations unies à Kaboul, indique en outre que les enfants sont de plus en plus touchés par les attentats.

“Il y a plusieurs raisons à l’augmentation du nombre de civils victimes d’attaques. D’abord, l’utilisation d’engins explosifs artisanaux par des éléments anti-gouvernementaux dans des endroits très fréquentés tels que les bazars, les marchés et les importants axes routiers”, explique la directrice de l’Unama, Georgette Gagnon.

Les 350 000 hommes des forces de sécurité afghanes sont particulièrement exposés aux assauts des rebelles depuis qu’ils ont pris le relais de l’Isaf. Les troupes de l’OTAN n’ont plus qu’une mission de soutien dans le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle affaire d'empoisonnement dans une cantine scolaire en Inde