DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la baisse de la TVA entre en vigueur dans l'hôtellerie-restauration


économie

Grèce : la baisse de la TVA entre en vigueur dans l'hôtellerie-restauration

Le secteur de l’hôtellerie-restauration grec a inauguré jeudi le passage provisoire de la TVA de 23 à 13% décidé par le gouvernement qui parie sur une hausse de la consommation et une baisse de l‘évasion fiscale pour compenser une diminution des recettes.

La hausse de la TVA avait été l’une des premières mesures appliquées par la Grèce en 2010, lors de l‘éclosion de la crise de la dette, en échange des prêts de ses partenaires européens et du FMI pour lui éviter une faillite imminente.

“Il est crucial pour le succès de cette mesure que les restaurateurs baissent vraiment les prix car c’est la première fois au cours des trois dernières années que nous avons une réduction d’impôt en Grèce, explique Panayotis Petrakis, professeur d’Economie”.

Car l’exécutif grec joue au quitte ou double en prenant le risque de déséquililbrer ses fragiles recettes si la baisse de la TVA ne s’accompagne pas d’une hausse de la consommation dans l’hôtellerie-Restauration.

Le vrai problème affirme Nikos Koutouzis, restaurateur, c’est que la plupart des grecs ne peuvent plus se payer le restaurant et ce n’est pas une addition avec un ou deux euros de moins qui va changer quelque chose.

C’est bon pour les clients américains, c’est bon pour le tourisme et globalement c’est bon pour l‘économie grecque, souligne un client à Athènes”.

“Le gouvernement a déjà prévenu que si ça ne marche pas et que les prix ne baissent pas il reviendra au taux de 23% dès le 1er janvier 2014, conclut notre corresppondant en Grèce Stamatis Giannisis”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

France : les ventes de voitures neuves frémissent en juillet