DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le préjudice causé par Bradley Manning semble avoir été exagéré


Etats-Unis

Le préjudice causé par Bradley Manning semble avoir été exagéré

La juge de la cour martiale de Fort Meade a estimé hier qu’il n’y avait pas de preuve que la fuite des documents confidentiels ait fait des morts.

Acquitté mardi de la plus lourde charge, celle d’avoir aidé l’ennemi, le jeune soldat américain, qui a admis avoir transmis des milliers de documents diplomatiques et militaires au site WikiLeaks, encourt toujours 136 ans de prison pour espionnage.

Pour réduire au maximum le temps de Manning derrière les barreaux, la défense a déposé un recours pour fusionner certaines charges. Manning bénéficiera d’une remise de peine en raison de jours déjà purgés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mobilisation massive au Zimbabwe malgré des soupçons de fraude