DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Iran : une petite phrase de Rohani sur Israël sème la confusion


Iran

Iran : une petite phrase de Rohani sur Israël sème la confusion

Le nouveau président iranien Hassan Rohani s’est fendu d’une remarque très ambigüe vendredi lors de la journée mondiale d’Al-Qods qui vise à protester contre le contrôle israélien sur Jérusalem et à soutenir le peuple palestinien.

“Après tout, dans notre région, il y a une blessure depuis des années dans le corps du monde musulman à l’ombre de l’occupation de la terre sainte de Palestine et de Jérusalem la bien-aimée.”

Cette déclaration a créé la confusion car, quelques instants plus tôt, l’agence iranienne Isna avait rapporté des propos bien plus agressifs du nouvel homme fort de Téhéran, parlant du ‘‘régime sioniste comme d’une blessure (…) qui doit être nettoyée’‘. Des propos que la presse d‘État s’est empressée de démentir.

Mais, du côté d’Israël, le mal était fait. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu estime qu’Hassan Rohani est aussi hostile que son prédécesseur Mahmoud Ahmadinejad.

Hassan Rohani est officiellement investi ce week-end président de la République islamique d’Iran. Il est très attendu par la communauté internationale et Israël sur le dossier du nucléaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lyudmila Alexeieva : "Snowden est un idéaliste"