DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le rôle du professeur : central ou secondaire ?


learning world

Le rôle du professeur : central ou secondaire ?

En partenariat avec

L‘éducation change à vitesse grand V en intégrant les nouvelles technologies et des méthodes d’enseignement qui correspondent aux nécessités du monde moderne. De nombreux professeurs s’inscrivent dans cette logique. Mais l’enseignement de maître à élève a-t-il encore un rôle central dans l‘éducation ? Enseignants et pédagogues nous livrent leur point de vue.

Libye : le chantier de la formation des enseignants

En Libye, le système éducatif comme de nombreux autres services publics est en pleine reconstruction. Les stigmates des combats subsistent et de nombreuses écoles doivent encore être remises en état. Le contenu des cours évolue : le corps enseignant n’a plus à respecter des programmes orientés politiquement et le gouvernement se mobilise pour mener à bien un chantier essentiel, celui de la formation des enseignants.

Ile de la Réunion : apporter partout l‘éducation

Chaque lundi dans les montagnes de Mafate sur l’Ile de La Réunion, une institutrice fait trois heures de marche pour rejoindre pour la semaine, sa classe d’une dizaine d‘élèves. La jeune femme adapte son cours à chacun d’entre eux puisqu’ils sont d‘âge et de niveau bien différents et mène des projets très ambitieux.

Sugata Mitra : “il y a un apprenant en chacun de nous”

A-t-on encore besoin des enseignants ? Les établissements doivent-ils obligatoirement conserver leur forme actuelle ? Le professeur indien Sugata Mitra, spécialiste de l‘éducation à l’Université de Newcastle (Grande-Bretagne) et lauréat du prix TED 2013, soulève ces questions. Dans le cadre de son projet “Hole in the wall” (littéralement, “trou dans le mur”), il a installé des ordinateurs dans les rues des bidonvilles en Inde et constaté que les enfants s’organisent entre eux pour les utiliser et apprennent tout seuls. Le chercheur va jusqu‘à conclure que si nous pouvons tout apprendre par nous-même sur internet, on peut se passer des professeurs. Sugata Mitra est aussi à l’origine d’“Ecoles dans les nuages” ou dans le cloud où des grand-mères sont en contact par skype avec des élèves de régions pauvres du monde et éveillent leur curiosité.

Prochain article

learning world

Dénoncer l'esclavage