DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Snowden : un asile russe lourd de conséquences

Vous lisez:

Snowden : un asile russe lourd de conséquences

Taille du texte Aa Aa

Sérieux revers pour les Etats-Unis que cet asile accordé par la Russie à Edward Snowden. Le jeune informaticien américain a reçu hier l’autorisation de rester un an sur le territoire russe, de quoi refroidir encore les relations entre Washington et Moscou… La tenue du prochain sommet Russie-USA est même désormais compromise.

Jay Carney, porte-parole de la Maison Blanche :
“Nous sommes extrêmement déçus par cette décision du gouvernement russe, prise malgré nos demandes légales privées et publiques de voir M. Snowden expulsé vers les Etats-Unis pour répondre des charges qui pèsent contre lui. M. Snowden n’est pas un “donneur d’alerte”. Il est accusé d’avoir fait fuiter des informations classifiées et est sous le coup de trois chefs d’accusation. Il doit rentrer le plus tôt possible aux Etats-Unis, où il bénéficiera de tous les processus juridiques et protections qui lui sont dues”.

Le crime de l’ancien agent contractuel de la NSA est d’avoir révélé au public les méthodes et l’ampleur de tout le système américain d’espionnage des communications internet et téléphone. Une trahison aux yeux de Washington, un acte héroïque aux yeux de beaucoup de citoyens, et de son père, qui réagit à cet asile temporaire :

“A nouveau, je remercie le peuple russe, le président Vladimir Poutine, l’avocat russe de mon fils pour le courage, la force, l’humanité dont ils ont fait preuve, et pour ce que je pense être un geste noble, protéger mon fils et le maintenir en sécurité, a déclaré Lonnie Snowden. C’est une chose honorable, et en tant que citoyen des Etats-Unis non seulement, mais aussi en tant que citoyen global de cette planète, en tant qu’occupant de la Terre, je suis très reconnaissant pour ce qu’ils ont fait pour mon fils”.

Des manifestations de soutien ont eu lieu un peu partout récemment pour Edward Snowden et un autre “whistle blower”, Bradley Manning, ce soldat américain condamné à la prison à vie pour avoir fait fuiter des communications diplomatiques secrètes.