DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Washington Post change de main

Vous lisez:

Le Washington Post change de main

Taille du texte Aa Aa

Prix d’achat : 189 millions d’euros.
Acquéreur : Jeff Bezos, patron et fondateur du groupe de distribution en ligne Amazon.
Objet de la transaction : le Washington Post, un des titres du groupe éponyme qui cède ses activités d‘édition.

L’illustre quotidien était détenu depuis 4 générations par la famille Graham, Eugene Meyer, l’acquéreur du titre en 1933 était un de leurs aieux.

Monument de la presse écrite, Le Washington Post fait partie de la mémoire américaine. Il est entré dans l’histoire en divulguant les mensonges à répétition du président Richard Nixon. C’est le scandale du Watergate.

Après 80 ans de gestion et face à la crise de la presse papier, la famille Graham lui cherche un “meilleur propriétaire”.

Au deuxième trimestre, la divison presse écrite du groupe Washington Post a perdu 14.8 millions de dollars. Le tirage du Washington Post s’est effrité de 7.1 % durant l’année écoulée à 457 000 exemplaires et de 7.6 % pour l‘édition dominicale. En réalité, les revenus nets ne cessent de décliner depuis 7 ans.

Une baisse emblématique des changements de comportements des lecteurs de la presse, plus tournés vers internet.

Moins prestigieux que le Times de New-York, le Washington Post n’en est pas moins le titre de la capitale politique.

Jeff Bezos, son nouveau patron, dit comprendre ce rôle crucial du journal, et que “les valeurs du Post ne changeront pas.”