DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : 6 fabricants de lait infantile condamnés pour entente sur les prix


entreprises

Chine : 6 fabricants de lait infantile condamnés pour entente sur les prix

Le secteur du lait est décidément miné par les scandales.
Après le vent d’inquiétude sur le lait contaminé en Chine, les accusations de Pékin pour entente illicite sur les prix. Six firmes fabricant du lait infantile, dont le néozélandais Fonterra, ont été condamnées à de très lourdes amendes.
L’américain Mead Johnson écope d’une amende de 25 milions d’euros, la filiale de Danone Dumex doit quant à elle payer 21 milions d’euros , quasiment la même peine a été infligée au chinois Biostime, ce quii représente 6% de son chiffre d’affaire.

La NDRC, la Commission d’Etat pour le développement et la réforme, qui a commencé son enquête en mars, révèle que ces fabricants s’entendaient sur les prix qu’ils imposaient aux distributeurs, se partageant ainsi le marché, et ce en vue de maintenir des prix élevés sur les laits en poudre.
3 autres fabricants parmi lesquels la firme locale de Nestlé ont été épargnés, après avoir accepté de coopérer avec les autorités et de baisser leur tarif.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

ING : baisse des résultats au 2ème trimestre