DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La campagne anti-Merkel du SPD pourrait faire le jeu des conservateurs

Vous lisez:

La campagne anti-Merkel du SPD pourrait faire le jeu des conservateurs

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, la campagne anti-Merkel du SPD pourrait bien se retourner contre les socio-démocrates.
A six semaines des législatives du 22 septembre, Peer Steinbrück, le rival de la chancelière, a provoqué un nouveau tollé en accusant Angela merkel de manquer de passion pour l’Europe. En cause selon lui son passé est-allemand. Des propos considérés par les conservateurs et nombre d’observateurs comme une stigmatisation, une offense aux anciens citoyens de RDA. Cette analyse a aussi déclenché de violentes critiques à gauche et même au SPD, la nouvelle sortie de son candidat provoque malaise et silence géné.

Angela Merkel, 59 ans est née à Hambourg et a vécu 35 ans en ex-RDA. Elle brigue un troisième mandat et après huit années au pouvoir, les sondages font toujours d’elle la grande favorite. La coalition actuelle regroupant la CDU-CSU aux libéraux du FDP totalise 44% des intentions de vote, soit quatre points de plus que celle associant le SPD aux Verts. Peer Steinbrück exclut en tout cas toute nouvelle coalition avec les conservateurs.