DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nouveau président iranien prêt à des négociations sérieuses

Vous lisez:

Le nouveau président iranien prêt à des négociations sérieuses

Taille du texte Aa Aa

Hassan Rohani ne veut plus perdre de temps avec les grandes puissances pour résoudre la crise du programme nucléaire. Elu dès le 1er tour lors de la présidentielle de juin, ce religieux modéré a tenu hier sa première conférence de presse.

Ex-chef des négociateurs sur le nucléaire au début des années 2000, Hassan Rohani a réaffirmé les “droits indéniables” de Téhéran à enrichir l’uranium. Il a aussi critiqué les autorités américaines qui ont “une mauvaise compréhension” de l’Iran.

Le département d’Etat lui a répondu en rappelant sa position de ces derniers mois. A savoir que Téhéran doit faire “une proposition crédible et prendre des mesures crédibles”, autrement dit, “la balle est dans le camp des iraniens” selon Washington.

Benyamin Netanyahu a été encore plus tranchant. Le Premier ministre israélien a réclamé plus de pressions sur l’Iran. “La seule option qui marche selon lui depuis deux décennies, c’est d’augmenter les pressions”.

Israël et les occidentaux soupconnent Téhéran de chercher à se munir de l’arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil ce que la République islamique dément vigoureusement.

La Russie, proche alliée de Téhéran appelle à des négociations et à relâcher la pression économique et financière qui asphyxie le peuple iranien.