DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pouvoir égyptien menace une nouvelle fois les pro-Morsi

Vous lisez:

Le pouvoir égyptien menace une nouvelle fois les pro-Morsi

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement égyptien a exigé la dispersion “sans délai” des manifestants pro-Morsi sur les deux places qu’ils occupent au Caire. Faute de quoi, il pourrait employer la force pour les déloger après le ramadan qui prend fin dans la soirée.
Un peu plus tôt, les autorités mises en place par l’armée après la destitution de Mohamed Morsi il y a un mois avaient affirmé que les médiations internationales avaient échoué.

“Les négociations sont vouées à l‘échec,” estime un habitant du Caire, “parce que les leaders du rassemblement des partisans de Mohamed Morsi à Rabaa ne tiennent compte que de leur propre vision des choses. La présidence fait ce qu’il faut,” poursuit-il, “mais à Rabaa, on prend une mauvaise direction.” “Les discussions ne pouvaient pas aboutir puisqu’on ne reconnaît pas le gouvernement issu de ce coup d’Etat,” lance-t-on dans l’autre camp, “comment peut-on mener un coup d’Etat et ensuite vouloir négocier avec nous ?”

Depuis plus de dix jours, des émissaires américains et européens notamment avaient tenté de trouver une issue pacifique à la crise.
Les Frères musulmans dont est issu le président déchu n’ont pas officiellement réagi à ce constat d‘échec, mais l’Alliance dont ils font partie a appelé à descendre dans les rues ce jeudi.