DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunisie : les islamistes au pouvoir invitent l'opposition au dialogue

Vous lisez:

Tunisie : les islamistes au pouvoir invitent l'opposition au dialogue

Taille du texte Aa Aa

La voie du dialogue se profile-t-elle en Tunisie, après des mois de crise politique? Le parti islamiste au pouvoir a accepté mercredi la suspension des travaux de la Constituante, et invité ses adversaires à la table des négociations. Le chef d’Ennahda, Rached Ghannouchi, se dit favorable à la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Mais l’opposition va-t-elle accepter cette invitation? Pusieurs milliers de Tunisiens ont manifesté en banlieue de Tunis mardi soir pour réclamer la démission du gouvernement et la formation d’un cabinet de technocrates, ce que les islamistes ont toujours refusé. Il s’agissait du plus grand rassemblement de l’opposition depuis l’assassinat politique, il y a 15 jours, du député Mohamed Brahmi. Cette manifestation marquait aussi les six mois de la mort d’un autre opposant, Chokri Belaïd.