DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accident de train : les députés espagnols entament leurs auditions


Espagne

Accident de train : les députés espagnols entament leurs auditions

En Espagne, la Commission parlementaire créée après le déraillement d’un train près de Saint-Jacques-de-Compostelle le 24 juillet a débuté ses travaux ce jeudi. Une minute de silence a été observée en hommage aux 79 victimes de l’accident.

Les députés espagnols doivent entendre les responsables des entreprises en cause : Renfe et Adif, non pas sur les causes du drame, mais sur les mesures prises depuis pour améliorer la sécurité. Parmi ce qui suscite le plus d’interrogations, les procédures de communication entre employés de la société ferroviaire.

D’après le contenu des boîtes noires, le chauffeur – par ailleurs inculpé pour 79 faits d’homicide par imprudence – parlait au téléphone au moment de l’accident, avec un collègue qui lui donnait des indications. Il consultait des documents juste avant que le train ne sorte des voies à 179 km/h.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le régime syrien dément toute attaque contre Bachar al-Assad